Le pêcheur du lac Atitlan

Le pêcheur du lac Atitlan c’est mon tout première reportage photographique éditorial. Ces images ont été prises lors de mon voyage au Guatemala, pour ma série Visages du Guatemala. Ces images ont inspiré le reste de mon voyage ainsi que la prochaine étape de mon projet photo à réaliser l’an prochain à la frontière entre le Mexique et les États-Unis.

Quand j’ai commencé à travailler sur Visages du Guatemala, j’étais à la recherche de portraits uniques. Le Lac Atitlan de Guatemala est très connu pour sa beauté. Beaucoup de peintres paysagistes l’utilisent comme  sujet dans des toiles qu’ils vendent aux touristes. Sur leurs toiles, il y a toujours des pêcheurs peignés avec leurs brosses. Ces pêcheurs font partie du paysage du lac, et ils constituent un symbole de l’artisanat. Ce métier est  transmis de générations en générations. Ils ont été très peu photographiés, soit par manque d’intérêt soit du fait de la difficulté à les photographier dans l’eau dans leur Cayuco, ce petit bateau en bois  fait à la main.

Aujourd’hui malheureusement le métier de pêcheur artisanal dans le lac d’Atitlan est en train de disparaître: à cause de la pollution du lac, mais aussi parce que les autorités ont commencé à demander aux pêcheurs de déclarer leurs activités en les astreignant à des fortes charges sociales.

C’est paradoxalement peut-être l’un des premiers pêcheurs photographiés de cette façon et peut-être aussi l’un des derniers.

Le pêcheur du lac Atitlan